Accueil > Découvrir et comprendre > Création d'un groupe de recherche

Découvrir et comprendre

Création d'un groupe de recherche

Publié le 02/12/2010

Création d’un groupe de recherche : « Théologie du Handicap et de la Dépendance »

 

            Stimulés par la création et la mise en route d’un « Pôle Handicap-Dépendance-Citoyenneté », au sein de notre Université Catholique de Lille, nous avons pris conscience de la nécessité de développer la dimension proprement théologique et éthique de la recherche dans le domaine du handicap et de la dépendance. Tel est le sens de notre entreprise : créer un groupe de recherche intitulé « Théologie du handicap et de la dépendance ». Certes, notre projet reste modeste, mais nous tenons à apporter notre contribution à l’effort général de notre Université, dans le cadre du « Pôle H-D-C ».

 

Qui sommes-nous ?

 

Nous sommes quelques enseignants chercheurs de la Faculté de Théologie, réunis au départ autour de Dominique Greiner, et maintenant autour de Dominique Foyer et de Michèle Clavier. Anne Raoul, doctorante en droit canonique s’est jointe au projet. Et depuis peu, nous avons été rejoints par le Dr Bruno Pollez, responsable du « Pôle H-D-C » de la Catho, ainsi que par Fabrice Le Lec, nouvellement arrivé au Département d’éthique comme responsable du Centre de recherche en éthique économique. D’autres participants devraient encore venir étoffer notre groupe. Nous restons également en lien avec Dominique Greiner et avec Dominique Jacquemin (éthique médicale).

 

Pourquoi cette recherche ?

 

            Il nous a semblé que, faute d’une entité spécialement dévolue à la recherche théologique sur ces questions difficiles, notre Université Catholique risquerait de mener des recherches incomplètes. Une telle lacune serait dommageable aux yeux de tous, en interne comme vis-à-vis de l’extérieur. Et cette lacune contredirait les projets d’action de l’Université Catholique de Lille en direction des personnes en situation de handicap ou de dépendance. N’est-il pas significatif que le projet « Humanicité » qui est, comme on le sait, directement concerné par la problématique « H-D-C » même s’il ne dépend pas administrativement du « Pôle H-D-C », aie prévu un partenariat avec la Maison Jean XXIII de Frelinghien, maison dévolue aux soins palliatifs et animée par une communauté religieuse catholique. Egalement, et de façon significative, on se souvient que la première pierre de « Humanicité » fut celle de la future « maison d’Église ».

           

Quel est notre axe de recherche ?

 

Tous, handicapés ou non, nous avons à faire avec le handicap et la dépendance. C’est un fait consistant, dans sa double dimension à la fois sociale et personnelle, que nul ne peut désormais ignorer.

Le « regard théologique » que nous cherchons à poser sur cette réalité nous amène à interpréter le fait du handicap et de la dépendance en fonction des données de la théologie chrétienne, catholique, en l’occurrence, mais aussi à nous laisser interroger par lui.

Nous voudrions être en mesure de parler du handicap et de la dépendance en théologiens.

 

Pour y parvenir, plusieurs voies se présentent à nous. Aucune n’est exclusive des autres. Nous envisageons donc :

- une exploration méthodique de la tradition théologique chrétienne-catholique sur cette question, avec en particulier les ressources de la théologie sacramentaire, de la théologie morale et du droit canonique. Il s’agira bien entendu de croiser ces différentes ressources.
- une exploration exégétique de quelques passages bibliques significatifs par rapport à notre champ d’étude ; - un questionnement en théologie fondamentale, notamment autour de la question du « mal injustifié/injustifiable » et de celle de la « faiblesse de Dieu » ;
- une mise en évidence des théologies implicites, sous-jacentes aux documents programmatiques émanant d’associations ou de groupes confrontés aux réalités du handicap et de la dépendance ;
- une série d’auditions de personnes chrétiennes confrontées à ces réalités, personnellement ou à travers leurs proches.

 

 

Quels sont nos objectifs de recherche pour 2009-2010 ?

 

Nous envisageons de mener une série de rencontres avec différentes personnes pouvant témoigner de leur expérience directe ou indirecte du handicap et de la dépendance. Notre objectif est de saisir comment ces situations vécues interfèrent avec la foi et la pratique chrétiennes de ce personnes. Différents acteurs du monde associatif ou de la pastorale sont pressentis.

Nous organisons aussi un dialogue avec des chercheurs engagés dans un travail de thèse dans le domaine du handicap. Ainsi, dernièrement, nous avons échangé avec Philippe Sanchez, doctorant en éthique, sur la problématique de sa thèse de philosophie qui porte précisément sur l’exigence de justice dans la prise en compte des personnes  handicapées et de leurs aidants bénévoles. Par la suite, c’est Anne Raoul qui nous présentera son travail en droit canonique.

Parallèlement, nous comptons approfondir la réflexion théologique déjà entamée lors du colloque de l’A.T.E.M. « Oser parler du handicap. Approches éthiques et théologiques », tenu à Lille, en août 2008. Nous disposons d’un bon dossier  avec les actes de ce Colloque publiés dans la Revue d’Éthique et de Théologie Morale (n° hors série, août 2009).

Nous envisageons aussi de travailler à partir de différents documents communiqués dans notre groupe de recherche.

 


Tags: solidarité   humanisme  
0 commentaires sur Création d un groupe de recherche

Laisser un commentaire


Les commentaires sont désactivés pour cet article
Vidéo Cathocité