Accueil > Découvrir et comprendre > Des Hommes et des Dieux

Découvrir et comprendre

Des Hommes et des Dieux

Publié le 06/01/2011

 
Le pluriel « dieux » interpelle, de prime abord, le croyant monothéiste. Mais le film de Xavier Beauvois, si grave et si beau, met vite le spectateur en face de cette réalité : un dieu dont on pourrait se réclamer par la violence n’est pas le Dieu révélé du judaïsme, du christianisme, de l’islam ; n’est pas le « Dieu de paix » incarné en Jésus-Christ. Il est le dieu fabriqué sans raison par tous les extrémismes et enfermé dans la spirale de la pire violence.

Les moines cisterciens de Tibhirine offrent avec tant de justesse le visage de Dieu-Amour. Ils incarnent la sérénité que sait donner la foi, même quand survient l’heure du martyre. Ils sont témoins, dans leur chair, de la victoire de l’amour sur toutes les forces de haine. Sans être épargnés par les difficultés de leur choix, ils nous apprennent que le véritable abandon du croyant en Celui qui nous sauve est plus fort que nos mots, que nos capacités humaines.

D’une rare intensité à la fois dramatique et empreinte de douceur évangélique, ce film vient nous réconcilier (si besoin est… à l’heure de moments difficiles pour l’Eglise) avec notre foi. Être chrétien, n’est-ce pas s’exposer à vivre avec le Christ la Passion ? Les images les plus fortes de ce chef d’œuvre sont sans aucun doute celles des visages de ces frères, partageant leur « dernier repas » : visages de larmes et de Joie…

Michèle Clavier,

Faculté de théologie


Tags: religion   histoire  
0 commentaires sur Des Hommes et des Dieux

Laisser un commentaire

Nom*

Email* (ne sera pas publié) :

Site web (facultatif) :

Votre commentaire:

* mentions obligatoires
Vidéo Cathocité